Détails de l'actualité

lundi 23 février - Le facteur fait le lien

Une des 1ères villes de la région à signer une convention "Facileo" avec la Poste

« Participez-vous à une activité associative à Saint-Péray ? », « Faites-vous appel aux services du CCAS ? », « Recevez-vous souvent des visites…, assise à la table de leur salle à manger, Christine Savallier, factrice, profite de sa tournée pour remplir avec  Robert et Marie-Thérèse Bouvier, un questionnaire élaboré par la mairie.

Le couple de septuagénaires fait partie des 119 foyers sélectionnés sur le territoire de la commune afin de répondre à une série de dix questions d’ordre général et social destinées à mieux connaître les attentes et les besoins de certaines personnes, comme celles les plus éloignées du centre-ville.
Sur une commune très étendue comme Saint-Péray, certains habitent, dans les hauteurs,  à plus de 5 km du cœur de ville.
Et c’est leur factrice, enchantée par cette mission de proximité, qui est mandatée par la mairie pour  collecter ces données. Olivier Amrane, adjoint aux solidarités et vice-président du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) et Marie-Hélène Pradon-Dimberton, conseillère municipale qui ont travaillé sur le questionnaire, assistent à cette première interview. L’analyse des réponses obtenues leur permettront, s’il y en a la nécessité, de proposer un service adapté par le biais du CCAS.

Cette collecte est possible grâce au service « Facileo », mis en place par la commune de Saint-Péray et la Poste. C’est un service très novateur comme l’a souligné Henri Saillard, directeur régional Loire-Ardèche-Drôme du courrier et des colis, lors de la signature, lundi 23 février, de la convention de partenariat, l’une des premières de la région.  « Facileo » s’appuie sur la relation de confiance particulière avec les usagers pour proposer d’autres services  et ainsi repenser le métier de facteur.
Face à la baisse annuelle depuis 2008 de 7% du volume de courrier, la Poste est en effet dans l’obligation de leur trouver de nouvelles missions.
Jacques Dubay, le Maire de Saint-Péray, est conscient des enjeux auxquels doit faire face La Poste. Depuis plus de 10 ans, en tant que conseiller général, il siège au sein de la commission départementale de présence postale. Selon lui, c’est aussi aux collectivités de donner l’exemple en cherchant d’autres solutions pour le maintien des services.

Avec la signature de cette convention, Saint-Péray s’appuie sur l’image positive du facteur afin de tisser des liens plus forts avec ses administrés mêmes les plus éloignés et contribue également à créer une partie du métier de facteur de demain.


Olivier Amrane, adjoint aux solidarités, le Maire Jacques Dubay, Henri Saillard directeur du courrier/colis de la région
Loire-Ardèche-Drôme et Gilles Bottet, responsable clients de l'établissement de Valence (de gauche à droite)