Détails de l'actualité

jeudi 19 février - Coordinations des Polices

Signature d'une convention entre les polices municipales et nationales

Jacques Dubay, Maire de Saint-Péray, et Michel Créchet, sous-préfet de l’arrondissement de Tournon, ont signé, jeudi 19 février, la convention, désormais obligatoire, de coordination entre la police municipale et la police nationale en présence du commandant de la police nationale de Guilherand-Granges, Jacky Thevenot et de Florian Giraud, adjoint à la sécurité.

Cette convention vient acter sur le papier un partenariat qualifié « d’exceptionnel » entre les deux services et qui existe, de fait, depuis plusieurs années. Elle formalise la coopération en matière de circulation avec les contrôles routiers, d’effractions, de gestion des manifestations  occasionnelles comme la Fête des Vins et du Jumelage, Crussol en Fête ou le passage de courses cyclistes telles que Paris-Nice le 13 mars prochain ou le Tour de France.

Les contacts entre les policiers municipaux de Saint-Péray et leurs collègues de la police nationale de la commune voisine sont en effet déjà journaliers et  permettent de tisser des liens étroits de coopération.

Malgré quelques phénomènes de cambriolages, d’insécurité routière (la côte du Pin, zone la plus accidentogène, devrait faire l’objet d’une signalétique améliorée et la pose d’un radar de tronçon), le problème de gestion des gens du voyage (pour laquelle Michel Créchet annonce une aide financière en 2015-2016 pour créer des aires d’accueil),  la commune est plutôt privilégiée. Cependant,  le sous-préfet a rappelé que dans le contexte actuel, la provenance de l’insécurité est incertaine, les dangers peuvent survenir de façon nouvelle même dans les zones préservées.

La coproduction entre les différents acteurs d’un bassin de vie et un diagnostic, une analyse, des actions coordonnées au niveau local renforcent la sécurité. Cela permet d’avoir la mobilité et l’innovation nécessaires pour faire face à ces nouvelles menaces.

Jacques Dubay a souligné que d’autres actions permettaient de compléter ces mesures visant à préserver à Saint-Péray l’esprit « village » auquel les habitants sont attachés : le dispositif « voisins vigilants », l’implication des équipes pédagogiques en matière de sécurité, le développement d’une véritable politique jeunesse visant à les responsabiliser en tant que citoyen dès le plus jeune âge…