Détails de l'actualité

vendredi 23 janvier - Place aux jeunes

Lucille et Quentin ont été recrutés en alternance au sein du service sport-animations

 

Quentin et Lucille sont en alternance à la mairie

Quand il s’agit de permettre à la jeunesse de s’épanouir, la commune joue le jeu. Au-delà de la mise en place d’une politique « jeunesse » ambitieuse, elle a choisi de donner leur chance à deux étudiants dynamiques et passionnés en leur permettant de poursuivre leur formation en alternance au sein du service sport-animations.

Pour Sandrine Petit, conseillère municipale déléguée « jeunesse », c’est un symbole très fort que « la première pierre de la politique jeunesse » de la nouvelle équipe municipale ait été le recrutement en tant que stagiaires de Quentin Bergeron et de Lucille Follonier.

Quentin et Lucille : les jeunes Saint-Pérollais adeptes de Sac…Ados les connaissent bien : depuis plusieurs années ils sont, pendant les vacances, animateurs du centre de loisirs. Un job d’été qui s’est révélé être une véritable vocation professionnelle.

En contrat d’apprentissage dans le cadre d’une formation à l’UCPA de Lyon comme animateur socio-culturel et éducateur d’activités physiques et sportives, vous ne trouverez que très rarement Quentin en mairie : le travail de bureau n’est pas sa discipline de prédilection. Il préfère être sur le terrain. Dans les écoles, où il accompagne son tuteur Philippe Péalat, responsable du service des sports, qui dispense des cours de sport aux élèves. Lors des TAP (Temps d’Animations Périscolaires) dont il s’occupe l’après-midi. Au centre de loisirs, le mercredi après-midi. Et pendant les vacances, il reprend sa casquette d’animateur de Sac…Ados.

Se former aux côtés de Philippe Péalat est un challenge un peu particulier pour Quentin. Il a fait sa connaissance, enfant, quand il fréquentait le centre de loisirs. C’est lui qui lui a donné l’envie de suivre cette voie!

Par le biais de Lucille, la mairie veut donner la parole aux jeunes ! C'est donc une véritable mission que l’étudiante en animation sociale et socio-culturelle à Montpellier s'est vue confier dans le cadre de son stage : connaître les attentes des jeunes,  communiquer avec eux et de les orienter dans leurs projets.Pour cela, elle est allée à la rencontre de toutes les classes du collège afin de se présenter et  de leur proposer un questionnaire sur leurs activités, leurs déplacements, leurs souhaits… Il ressort de ce diagnostic que les jeunes Saint-Pérollais ont envie de liberté et d’activités moins cadrées.

Grâce à Lucille, présente une semaine sur deux à Saint-Péray, les 11-17 ans qui souhaitent s’engager, ont déjà un signe de ralliement auquel s’identifier: "Eldor’Ados", en attendant d’avoir un lieu dédié quand les travaux de réhabilitation de l’ancienne bibliothèque seront achevés.

Eldor’Ados, c’est aussi le nom du groupe Facebook, au sein duquel les manifestations sont diffusées, où chacun peut exprimer ses envies. Lucille se nourrit de ces échanges pour proposer des activités ponctuelles comme la soirée inaugurale d’Halloween ou une après-midi crêpes à la Chandeleur ou des projets à plus long terme : réaliser une vidéo sur la jeunesse de Saint-Péray, donner leur avis sur la rénovation et l’agrandissement du skate-park...

Quentin et Lucille incarnent cette volonté de placer les jeunes au cœur de la politique municipale. Tous les deux ont trouvé leur place, chacun dans leur domaine et illustrent la diversité de cette politique jeunesse.