Détails de l'actualité

vendredi 28 novembre - Menus anti-gaspi!

Les élus sont venus goûter aux plats anti-gaspi de la semaine de réduction des déchets

 

Non, ce n'est pas parce qu'il a été perdu dans la forêt qu'il s'appelle le "pain perdu" mais parce qu'il est constitué de pain rassis. Au lieu de le jeter, on en fait un délicieux dessert. "Les dames de cantine" ont eu droit à quelques questions originales, vendredi 28 novembre, au moment du déjeuner à l'école des Brémondières.
Dans le cadre de la Semaine Européenne de Réduction des Déchets, en partenariat avec la Communauté de Communes Rhône Crussol (CCRC) et le SYTRAD (Syndicat de Traitement des déchets Ardèche-Drôme), la cuisine centrale qui livre les repas aux écoles primaires saint-pérollaises, avait concocté un menu afin de sensibiliser les demi-pensionnaires à la réduction du gaspillage alimentaire.

Outre le contenu de leurs assiettes, la présence d'adultes venant manger dans leur cantine a également attisé la curiosité des écoliers. Céline Hart, adjointe en charge de l'éducation et de la jeunesse, Stéphanie Fort, conseillère déléguée aux finances, Mireille Mettra, conseillère déléguée à la petite enfance, Stéphanie Marquet, conseillère municipale et Yann Brissart, responsable de l'administration générale, rejoints ensuite par Agnès Quentin-Nodin, ajointe et conseillère communautaire, déléguée de la CCRC auprès du SYTRAD étaient aussi venus goûter aux recettes type "anti-gaspi" comme le hachis parmentier ou le pain perdu. Accommoder des restes, même si ce n'était pas le cas à la cantine pour des raisons de réglementation en matière d'hygiène, est une façon d'inciter les enfants à devenir des consommateurs gourmands mais responsables.

A la fin du service, élues et personnel ont effectué la pesée du pain non consommé destiné à être jeté qui avait été collecté toute la semaine. "12 kg" (14 kg à l'école du Quai) s'est affiché sur la balance.

Ce repas à la cantine a également permis aux élues de découvrir de l'intérieur le fonctionnement de la restauration scolaire et de s'entretenir avec le personnel de service. Le thème du gaspillage alimentaire a bien évidemment été évoqué. La municipalité en est consciente et va voir ce qui peut être fait pour y remédier.