Détails de l'actualité

jeudi 27 novembre - Le jumelage se présente

Au CEP, le Comité de Jumelage a détaillé ses activités

réunion de présentation du Comité de Jumelage - Agnès Beynet parle du partenariat avec le collège de Crussol lors des échanges scolaires

Depuis près de 50 ans, le Comité de Jumelage de Saint-Péray a acquis un savoir-faire en matière de relations interculturelles européennes : d'abord grâce à ses liens avec Gross-Umstadt (Allemagne) puis avec Asso (Italie) et enfin avec Santo Tirso (Portugal). Jeudi 27 novembre, l'association présidée depuis le printemps par Bernard Guigal organisait une réunion au CEP du Prieuré, en présence du Maire Jacques Dubay et de membres de la municipalité, afin de le faire savoir.
Comme l'expliquait en préambule son président, les Saint-Pérollais associent souvent le Comité de Jumelage à l'image festive de la Fête des Vins et du Jumelage et aux fêtes dans les villes jumelles. Or ces temps festifs, importants pour l'échange et les rencontres de manière conviviale, ne sont sont qu'un aspect des activités.

En six thèmes (échanges scolaires, stages à l'étranger, comité jeunes, échanges culturels, initiatives pour les entreprises, cours d'allemand) illustrés grâce au témoignages des membres impliqués, le Comité de Jumelage a donné un aperçu de son action.

D'anciennes stagiaires ont témoigné de leur expérience en Allemagne lors de la réunion de présentation du Comité de Jumelage de Saint-PérayAinsi les quelques soixante-dix personnes présentes ont pu découvrir que la priorité de l'association était d'encourager l'ouverture et la mobilité européenne de la jeunesse, dans le cadre scolaire comme extra-scolaire.
Agnès Beynet, principale du collège de Crussol, a évoqué le partenariat mis en place lorsque son établissement reçoit des correspondants d'Asso ou de Gross-Umstadt.  Le jumelage finance en effet une partie des excursions.

Depuis 2003, il soutien aussi les jeunes  souhaitant faire des stages dans les jumelles voire en Europe et est à leur côté pour les aider à trouver une place en entreprise et un logement. Cette année, deux jeunes ont effectué un stage obligatoire : l'un à Asso et l'autre à Gross-Umstadt.
Parallèlement, le Comité de Jumelage gère des demandes équivalentes en provenance des villes jumelles. A ce sujet, un appel a été lancé afin de trouver des familles d'accueil pour une jeune Allemande de 19 ans qui souhaiterait séjourner trois mois au printemps prochain à Saint-Péray.

L'association souffre moins que d'autres comité de jumelage du problème de rajeunissement de ses membres grâce à la mise en place, il y a deux ans, à l'initiative d'anciennes Reines et Dauphine des Vins et du Jumelage, d'une section semi-automne dédiée aux jeunes. Comme l'a expliqué Mélissa, responsable du Comité Jeunes,  il s'agit pour eux de gérer des projets qu'ils ont choisis en coopération avec les jeunes des villes jumelles.

Bernard Guigal, qui a lui-même travaillé de nombreuses années à l'étranger, a présenté une initiative originale : celle de faire profiter des réseaux du jumelage aux entreprises locales afin de les aider à mieux appréhender le marché économique des pays de nos villes jumelles.

Les différents participants ont souligné que la barrière de la langue n'était absolument pas un frein pour participer aux activités du Comité de Jumelage et nouer des amitiés transfrontalières. Mais pour ceux qui souhaiteraient tout de même se familiariser avec la langue allemande (une autre association, l'AFISPA est spécialisée dans la culture italienne), le Comité de Jumelage propose gratuitement des cours d'allemand débutant et des cours de conversation.



Infos complémentaires

Comité de Jumelage de Saint-Péray :
page Facebook - courriel

Comité Jeunes :
site internet - page Facebook - courriel