Détails de l'actualité

mardi 11 novembre - Commémoration du 11/11

De nombreux Saint-Pérollais ont participé au devoir de mémoire

"Quand la mémoire faiblit, quand elle commence, comme une fragile falaise rongée par la mer et le temps, à s’effondrer par pans entiers dans les profondeurs de l’oubli, c’est le moment de rassembler ce qui reste, ensuite il sera trop tard". C'est par ces mots de Vercors, tiré de la Bataille du Silence, que le Maire de Saint-Péray, Jacques Dubay a introduit la cérémonie a introduit cette Commémoration de la Victoire et de la Paix et l'Hommage à tous les Morts.
Conscients de l'importance du devoir de mémoire, les Saint-Pérollais de toutes les générations s'étaient Collégiens et anciens combattants réunis pour le Bleuetrassemblés place du Souvenir Français en ce 11 novembre 2014, forcément exceptionnel puisque l'on célèbre la première année du centenaire de la Grande Guerre.
Les élèves des établissements scolaires de la ville étaient partie prenante  de cette cérémonie. Des collégiens avaient bravé la pluie tôt le matin pour venir rejoindre les Anciens Combattants dans leur quête pour le Bleuet.
Des élèves des écoles élémentaires ont, eux, lu des témoignages de poilus, qu'ils soient célèbres comme Guillaume Apollinaire ou anonymes. D'autres ont participé au dépôt de gerbes.

Le message de l'UFAC (Union Fédérale des Anciens Combattants), lu par le président de la section saint-pérollaise, Gaston Pélissier,  comme celui du Secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants et à la Mémoire, lu par Florian Giraud, Maire adjoint à la Citoyenneté et aux Anciens Combattants, se sont attachés à faire revivre chronologiquement cette année de combat 1914. Le 3 août : l'Allemagne déclare la guerre à la France; le 4 août : ont lieu les obsèques de Jean Jaurès; le 22 août où 27 000 jeunes Français perdent la vie en une seule journée. La fin de l'année 1914 voit s'enliser dans une guerre de tranchées un conflit que l'on croyait "éclair".

Lecture des noms gravés sur le Monument aux Morts par des élus et représentants des Anciens CombattantsPour souligner la mémoire nationale mais aussi la mémoire familiale, Dominique Dupré et Jacques Saurel, représentants du Conseil Municipal et Gaston Pélissier et André Bardon, représentants des anciens combattants ont lu la terrible liste des victimes saint-pérollaises gravée dans la pierre du Monument aux Morts.

La cérémonie, accompagnée en musique par l'Harmonie de Saint-Péray, s'est achevée par des applaudissements pour tous ceux et celles qui ont souffert.