Détails de l'actualité

Du 09 au 16 octobre - Echanges collégiens

Réception en mairie des collégiens de l'échange avec Gross-Umstadt

Réception en mairie des participants à l'échange franco-allemand du collègeCe n'est pas qu'un simple échange linguistique scolaire qu'ont vécu une quarantaine d'élèves de 4ème et 3ème du collège de Crussol et leurs correspondants allemands du Max Planck Gymnasium, du 9 au 16 octobre 2014, mais bien la poursuite de l'histoire du jumelage entre Saint-Péray et Gross-Umstadt dont ils incarnent la relève.

C'est d'ailleurs dans cet esprit que les jeunes, leurs professeurs, les familles d'accueil ont été reçu par le Maire, Jacques Dubay et une partie de son équipe municipale, mercredi 15 octobre.

Agnès Beynet, la principale du collège de Crussol, a souligné l'aide précieuse qu'apportait la municipalité à l'organisation de cet échange via le Comité de Jumelage. L'association finance en effet une partie des excursions.

De son côté, Bernard Guigal, président du Comité de Jumelage a assuré que le développement de ces échanges scolaires restait l'objectif premier de l'association et a salué la chance qu'avaient les élèves d'être encadrés par une équipe enseignante aussi motivée.

Grâce à la disponibilité de tous, les élèves allemands ont pu sortir des "murs du collège" et partager la vie quotidienne d'une famille française et découvrir entre autres Lamastre ou Lyon.

Par retour d'invitation, Agnès Beynet, Christiane Behnke, Anne Colombel et Christian Descaillot, les professeurs organisateurs, avaient invité le soir même Jacques Dubay, sa première adjointe Dominique Dupré et Bernard Guigal au collège afin de partager le repas de fin de séjour agrémenté d'un petit spectacle des élèves.

Le séjour s'est très bien passé selon Christiane Benhke, professeur d'allemand au collège, qui l'équipe d'enseignants franco-allemande responsable de l'échanges'attendait à des aurevoirs pleins de larmes le lendemain. Des liens très forts se créent en effet entre les élèves pendant ce séjour. Il y en  a toujours quelques uns, chaque année, qui entretiennent cette amitié et continuent, individuellement, à se rendre visite.

La deuxième partie de l'échange est prévue au printemps : cette fois, ce sont les Français qui prendront la direction de l'Allemagne.