Détails de l'actualité

mercredi 19 octobre - Les 2 ans du 3E

Un bilan positif pour l'Espace Entreprise Emploi

L’Espace Entreprise Emploi (3E) fête ses deux ans. Jacques Dubay, maire, Nathalie Vossey, adjointe en charge du développement économique, Matthieu Le Gall, conseiller délégué à la formation et à l’apprentissage en ont profité pour tirer un bilan plus que positif de ce jeune service, interlocuteur privilégié des entreprises locales et des demandeurs d’emploi du territoire. Ils avaient, pour l’occasion, convié en mairie, mercredi 19 octobre, leurs partenaires : Fabienne Riou, conseillère de la mission locale du grand Valence, Marie-Chantal Sauzet, Carole Zimmerman et Pascal Ferragu du DIEDAC PLIE du Valentinois.

Depuis 2 ans, 675 personnes dont 110 Saint-Pérollais ont été en contact avec le service 3E, présent en mairie depuis deux ans. Eric Gerbault, l’animateur du 3E, a transmis plus de 3000 offres d’emploi aux personnes qu’il suit. Cela a débouché sur des solutions concrètes en terme d'emplois avec la signature de 25 Contrats à Durée Indéterminée, 37 Contrats à Durée Déterminée et 2 Contrats d'avenir.

Jacques Dubay, maire, insiste sur le traitement humain accordé aux personnes en recherche d’emploi. Toute personne qui contacte le service reçoit une réponse avec un aiguillage, quand c’est possible, vers une offre ou vers un interlocuteur compétent.
La mairie s’inscrit également dans les employeurs potentiels et permet, comme le souligne Jacques Dubay, malgré un budget très serré, à des jeunes de faire des stages ou de travailler dans le cadre de contrats d’apprentissage.


Ce service de proximité n’a pas vocation à se substituer aux organismes existants mais facilite les démarches grâce à son réseau et à une bonne connaissance du terrain et des entreprises qui l’animent.

Ainsi, la mairie a établi des partenariats avec la Mission Locale du Bassin Valentinois, dans un souci de cohérence avec le bassin de vie des jeunes Saint-Pérollais, et le PLIE (Plan Local d’Insertion par l’Economie) qui tiennent des permanences régulières en mairie. La Mission Locale s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans  tandis que le PLIE est spécialisé dans les publics plus précaires, l’accompagnement de personnes éloignées de l’emploi.
Les partenariats permettent également de proposer des ateliers comme l'élaboration d'un CV et la simulation d’entretiens d’embauche avec le Lions Club ou la recherche d’emploi sur internet.

En tant qu’élus, comme l’explique Nathalie Vossey, adjointe en charge du développement économique, il est important d’être proche des entreprises, de connaître leurs projets et leurs activités en allant à leur rencontre.

C’est cette bonne connaissance du tissu local qui permet au service 3E de proposer des évènements et des outils utiles répondant aux demandes des entreprises.
Ainsi, pour faciliter le quotidien de l’entreprise, des présentations sur des thèmes d’actualité ont été proposées comme sur la mise en accessibilité des établissements recevant du public ou sur la réforme de la formation professionnelle.

 

Une fois par an, les rencontres de l’entreprise autour d’une thématique sont un temps convivial qui permet aux élus et aux entreprises d’échanger mais aussi aux acteurs économiques de mieux se connaître entre eux et de nouer des relations commerciales entre eux.
Afin de promouvoir et d’assurer une visibilité aux entreprises, la municipalité a également mis en place des outils de communication comme les "Portr’éco" présentant les nouvelles entreprises sur Facebook ou le tout nouvel "Annuaire numérique des entreprises" sur le site internet municipal, basé sur l’adhésion des entreprises. Ce service permet la géolocation des entreprises, la recherche par activité et assure le lien direct vers les sites internet des entreprises.

Jacques Dubay, également président de la communauté de communes Rhône Crussol, insiste sur la nécessité de replacer le raisonnement économique au niveau du bassin d’emploi et non de la seule commune en jouant sur la complémentarité. Ainsi, la loi NOTRE portant sur la nouvelle organisation territoriale va entraîner en 2017 des changements en profondeur en confiant le développement économique à l’intercommunauté.
Ainsi en matière de foncier d’entreprises, il existe plusieurs zones identifiées : Soyons-Charmes, Saint-Péray, Guilherand-Granges, Alboussière. Ce qui permet une offre diversifiée avec des prix différents.

Depuis deux ans, les Saint-Pérollais comme les habitants du territoire bénéficient d’un accueil en mairie dont le bilan est plus que positif pour un service de proximité récent. L’Espace Entreprise Emploi est bien identifié en mairie avec un service animé par un agent et des élus responsables.