Détails de l'actualité

jeudi 21 janvier - Repas des seniors

Le rendez-vous très attendu des Saint-Pérollais de plus de 70 ans a eu lieu au CEP

 

 

Le traditionnel repas des seniors. a eu lieu jeudi 21 janvier 2016. Plus de 430 Saint-Pérollais de plus de 70 ans se sont retrouvés au CEP du Prieuré pour déguster un repas de gala. Les élus, les bénévoles du CCAS, les bénévoles du Comité de Jumelage, les élèves de la section SEGPA du collège de Crussol assuraient le service.

 

C'est avec beaucoup d'émotion que le maire de Saint-Péray a ouvert l'édition 2016 du repas des seniors. Jacques Dubay a en effet rendu hommage à Gérard Mallen, l'ancien maire de la commune, décédé la veille. Il y a un an, il était à ses côtés pour ce rendez-vous convivial très apprécié des aînés. Il avait retracé l'historique de cette manifestation dont il était l'instigateur.

Comme tous les ans, les aînés ont répondu en nombre à l'invitation de la municipalité. Plus de 430 Saint-Pérollais de plus de 70 ans ont pris place au CEP du Prieuré pour ce repas de fête. Les élus, les bénévoles du CCAS étaient au service des anciens afin qu'ils passent un bon moment.

C'est également un rendez-vous très apprécié des élèves de la section SEGPA du collège de Crussol qui ont ainsi l'occasion de mettre en pratique ce qu'ils apprennent en cours.


Ce repas  était également placé sous le signe de l'amitié franco-allemande. En effet, pour associer les aînés aux festivités du cinquantenaire du jumelage entre Saint-Péray et Groß-Umstadt, les bénévoles du Comité de Jumelage avaient décoré le chai aux couleurs allemandes. L'association a également offert le vin servi à l'apéritif provenant directement de Groß-Umstadt.
Bernard Guigal, le président du Comité de Jumelage, a présenté également le film documentaire d'une dizaine de minutes retraçant
un demi-siècle de jumelage.


Comme chaque année, le repas des anciens permet de se retrouver entre amis mais aussi de profiter de la piste de danse et de l'orchestre. Et bien sûr, l'interprétation de la célèbre chanson du Saint-Péray n'a pas été oubliée.