Détails de l'actualité

mercredi 11 novembre - Cérémonie du 11 novembre

De très nombreux Saint-Pérollais pour le devoir de mémoire

 

La célébration du 97ème anniversaire de l'Armistice de 1918 a été exceptionnelle. Les anciens combattants, les autorités civiles et militaires comme les représentants des pompiers, de la police nationale, de la police municipale, tous en uniformes,  les membres d'association, la reine des vins et du jumelage et ses dauphines,  les enfants des trois écoles élémentaires et du collège comme de simples citoyens : de très nombreuses personnes se sont associées au devoir de mémoire, mercredi 11 novembre, place du Souvenir Français.

Après l'arrivée en cortège en provenance du carrefour de la Libération sous un soleil radieux, le Maire Jacques Dubay s'est félicité de la présence extrêmement nombreuse des jeunes générations et a rappelé la responsabilité de chacun d'entretenir le souvenir de ces évènements maintenant que ceux qui ont combattu ont disparu.



Le message de l'UFAC, lu par Gaston Pélissier, président de la section locale des anciens combattants, a retracé les évènements qui ont marqué 1915, année la plus meurtrière de la Grande Guerre.

Par la voix de Florian Giraud, maire adjoint aux anciens combattants, le secrétaire d'état aux anciens combattants, Jean-Marc Todeschini, a rappelé que "cet hommage aux combattants de la Grande Guerre ne date pas d'aujourd'hui. Le 8 avril 1915, une loi créée une nouvelle décoration militaire destinée à saluer les combattants, français ou étrangers, dont le comportement au combat (...) mérite d'être cité en exemple : la Croix de guerre 1914-1918" et que "le lien intergénérationnel indélébile qui regroupe toutes celles et tous ceux qui ont fait la démonstration de leur courage (...) de 1915 à nos jours."

Moment d'émotion quand les mots de ceux qui ont vécu l'horreur ont retenti : un écolier a lu la lettre poignante d'un poilu qui sait qu'il ne reviendra pas à sa femme enceinte tandis qu'une lycéenne lisait le témoignage d'un soldat le jour de l'Armistice.


Les élèves ont été très impliqués dans cette commémoration,  un engagement qui avait commencé dès le matin pour la douzaine de collégiens de Crussol qui ont fait la quête pour le Bleuet de France aux côtés des anciens combattants.

De nombreuses gerbes ont été déposées par les enfants au pied du monument aux morts.


Dans un grand recueillement, quatre collégiens ont lu, avec beaucoup de solennité le nom de tous les Morts pour la France gravés sur le monument.


Tous les enfants se sont ensuite pressés autour du micro afin de chanter avec beaucoup de coeur la Marseillaise jouée par l'Harmonie de Saint-Péray.

La cérémonie s'est poursuivie au CEP du Prieuré avec la remise de la médaille de l'UFAC à Jean Chifflet, membre depuis 1980 et toujours présent pour la quête du Bleuet de France et le verre de l'amitié, offert par la mairie.